fbpx
  • Expédition dès Novembre 2020             1 mois de traitement offert pour toutes pré-commandes             Livraison offerte             Appareil garanti 2 ans            

Votre panier est actuellement vide.

Panier ()

L’enjeu : dépasser les niveaux d’efficacité de la cosmétique traditionnelle

  • La peau, un organe vivant capable de se régénérer

    La peau est, avec le foie, le seul organe du corps humain capable de se régénérer. Cependant avec l’âge mais aussi du fait des agressions multiples liées à l’environnement, cette capacité d’auto-réparation diminue, la peau perd de sa fermeté, de son éclat, les premières rides apparaissent. La seule action en surface de la cosmétique traditionnelle n’est alors plus suffisante contre les signes de l’âge. Pour relancer efficacement ce mécanisme d’auto-régénération, il faut mobiliser l’ensemble des couches tissulaires de la peau, y compris les plus profondes, et bénéficier d’une action globale.

  • Une triple action lumière + actifs + massage

    Pour la première fois Lightinderm associe de façon synergique 3 types de stimulations : l’induction énergétique de la lumière (photobiomodulation), l’action bio-chimique d’ingrédients photo-actifs hautement concentrés (bio-induction) et l’activation mécanique du massage de la peau (mécanotransduction).

  • Agir dans les couches profondes que la cosmétique ne peut pas atteindre

    Cette triple stimulation permet d’agir sur toutes les couches de la peau, y compris les plus profondes, pour une action globale : sur l’épiderme, la jonction dermo-épidermique, et plus en profondeur le derme puis l’hypoderme.

Une sélection efficace et brevetée de lumières régénérantes

  • La lumière, énergie régénérative utilisée en cabinet dermatologique

    Il est en effet largement démontré que la peau humaine répond à la stimulation de la lumière, grâce à des photo-récepteurs présents dans les cellules. Une très courte exposition à une lumière de basse intensité déclenche une série de réactions qui aura des conséquences durables sur la biologie de la cellule : apport d’énergie, synthèse de protéines, régénération cellulaire. C’est ce qu’on appelle la photobiomodulation.

    La lumière est en particulier utilisée en cabinet dermatologique pour favoriser la cicatrisation et la récupération post-acte, mais aussi pour l’amélioration de la qualité de la peau, la lutte contre les signes de l’âge ou le traitement de l’acné.

  • Lightinderm, des combinaisons de lumières validées scientifiquement

    Lightinderm a initié son programme de recherche au sein de l’hôpital Cochin par plus de 375 essais in vitro pour déterminer les meilleurs effets cellulaires de la lumière parmi 11 longueurs d’onde pré-sélectionnées, en combinant les longueurs d’onde, en comparant l’effet des intensités, des temps d’illumination et des schémas de pulse les plus efficaces. Ainsi ont été définis les paramètres de lumière pour déclencher et accélerer le processus de réparation des cellules de la peau. Le système Lightinderm utilise aujourd’hui 5 types de lumières spécifiquement sélectionnées et calibrées. Leur particularité : être exactement les mêmes que celles utilisées en cabinet de dermatologie et être parfaitement sûres et sans danger pour la peau et les yeux.

LES COMBINAISONS LUMIÈRES + INGRÉDIENTS PHOTO-ACTIFS POUR UNE EFFICACITÉ AMPLIFIÉE

  • La synergie Lumière bleue + Photolyase pour une réparation des dégâts

    Cette synergie a fait l’objet d’un prix Nobel en 2015 et a été très largement étudiée par Lightinderm pour définir les paramètres et dosages optimaux pour assurer la plus grande efficacité.
    Le vieillissement de la peau est très largement induit par le photo-vieillissement. L’exposition aux UV entraîne des dégâts au cœur des cellules de la peau qui induisent par la suite une dégradation du derme.
    La recherche Lightinderm capitalise sur les capacités de réparation cellulaire qu’apporte un extrait de plancton photo-actifs : la Photolyase.
    Cette enzyme, une fois activée par la lumière bleue, développe une capacité accrue à réparer précisément les dégâts cellulaires liés aux UV. Jour après jour, les cellules s’auto-réparent de plus en plus rapidement, retrouvant un fonctionnement optimal. Les signes de l’âge s’estompent alors graduellement.

    Les résultats très significatifs visibles en études cliniques sur la production de collagène de qualité et la diminution des signes de l’âge s’expliquent notamment par cette réparation continue, associée aux deux autres couples actifs et lumières.

  • Synergie Lumière rouge + Niacinamide

    La lumière rouge potentialise la Niacinamide (vitamine B3) pour renforcer la protection de la peau contre les facteurs de vieillissement extrinsèques tels que les UVs et la pollution ou
    intrinsèques tels que le stress oxydatif. Ces facteurs sont responsables de l’inflammation chronique, « l’inflamm’ageing », cause importante du vieillissement cutané.

  • Synergie Lumières Infrarouge + Rouge et Hexapeptide pour une action restructurante et un remodelage du derme

    Les lumières rouge et infra-rouge combinées à l’hexapeptide activent la synthèse des protéines constitutives de la structure du derme et notamment les collagènes et les macro molécules associées.

L’effet complémentaire du massage tissulaire profond

  • Une stimulation mécanique efficace

    Toutes les cellules du derme et de l’épiderme sont sensibles au massage. La stimulation mécanique est à l’origine d’un signal que l’on est capable de détecter et de mesurer, il déclenche une activation cellulaire maintenant bien connue, la mécano-transduction.
    L’action du massage est particulièrement intéressante dans le cadre de Lightinderm car parfaitement complémentaire à celle des lumières rouges combinées aux hexapeptides.

  • Densité, fermeté et éclat du teint

    Par son action de pression mécanique, le massage vient mettre sous tension la matrice extracellulaire assurant le remodelage du derme. La tension favorise la production et l’organisation des isotypes de collagène permettant un solide maillage inter-cellulaire. La peau est plus dense et plus ferme.
    Par ailleurs, le massage améliore notoirement la micro-circulation favorisant l’apport en nutriment et en oxygène.
    Un effet immédiat est observé sur l’éclat du teint.

Un protocole d’investigation et de validation médical

Lightinderm investit depuis plus de 7 ans pour faire avancer la connaissance fondamentale sur les interactions entre la lumière et la peau et sur l’effet des combinaisons optimales entre ingrédients actifs et lumière. Le protocole de développement de chaque nouveau programme Lightinderm respecte trois étapes in-vivo, ex-vivo, et in-vivo (étude clinique).

  • Plus de 450 études in vitro

    Lightinderm pratique une recherche extensive en laboratoire sur cultures de cellules humaines afin de découvrir les paramètres lumineux optimaux, combiner efficacement les longueurs d’onde et surtout les associer à des principes actifs afin de potentialiser leurs effets.

  • Plus de 25 études pré-cliniques ex-vivo

    Les résultats in-vitro sont ensuite évalués sur des modèles d’explants de peau maintenus en survie ou de peau reconstruite afin de valider les effets du traitement sur les différentes couches de la peau et d’étudier les mécanismes d’action.

  • 5 études cliniques sur plus de 150 femmes : efficacité et sécurité démontrées

    L’efficacité et l’innocuité de tous les soins Lightinderm sont prouvées en études cliniques, conduites sous contrôle dermatologique par un centre de recherche indépendant.
    Quatre niveaux d’évaluation sont réalisés : mesures instrumentales, évaluation clinique par un dermatologue, scorage par un panel d’expert et auto-évaluation par les volontaires.

Une Charte de formulation stricte

Tous les sérums Lightinderm sont formulés avec des ingrédients à 90% d’origine naturelle.
Végan, sans parfum, sans silicone et sans conservateur controversé ils garantissent le plus grand respect de la peau. Testés cliniquement, ils conviennent aux peaux les plus sensibles et la lumière utilisée dans l’appareil ne présente aucun risque pour les yeux.